SOFILM #94 – Penélope Cruz

8,50

Sofilm n°94 : Penélope Cruz, audience exclusive avec la reine-mère

Egalement au sommaire : Marvel, Jean-Pascal Zadi, Adam Driver, NFT, Lee Chang-Dong, Paloma, Vicky Krieps…

287 en stock

En kiosque le 17 novembre

Penélope Cruz, audience exclusive avec la reine-mère

En couverture : À 48 ans, Penélope Cruz, armée d’un Oscar, trois Goya et un César d’Honneur, campe une énième mère toute puissante dans le film d’Emanuele Crialese, L’Immensita. Trois décennies après Jamón Jamón, l’actrice revient sur sa carrière, ses engagements, la mystique d’une salle de cinéma et raconte comment elle a stalké Almodóvar avant d’incarner son cinéma. Confessions d’une Reine.

Au programme…

Entretien : « Je croyais que plus je souffrais, meilleur serait le résultat »

Story : Jamón Jamón, la consécration

Entretien : Mónica raconte l’enfance des soeurs Cruz

Focus : Vue à la TV, les débuts sur le petit écran

Volver (2006)

24. Lee Chang-dong
Entretien.
 Romancier à succès, figure politique, metteur en scène et scénariste, Lee Chang-dong est aussi issu de la « génération 386 » engagée contre la dictature militaire dans les années 80. Poussée conservatrice, consumérisme… Il partage son regard sur la jeunesse coréenne. Avec un certain scepticisme. 

28. Pietro Marcello
Entretien. 
Jury au Festival de la Villa Médicis, à Rome, Pietro Marcello (Martin Eden) parmi les membres du jury détonne un peu, près du jardin à l’italienne, entre les sculptures Renaissance de la salle à manger. Rencontre avec un anarchiste chez les Médicis. 

32. Le drap des favelas
Reportage. 
Pour les habitants des favelas de Rio de Janeiro, se rendre au cinéma est un loisir coûteux et éloigné. Alors chaque semaine, un cinéclub associatif propose une séance en plein air dans la favela de Vidigal. 

36. Jean-Pascal Zadi
Entretien. 
Il a plié le game avec Tout simplement noir, un premier long foutraque où il convoquait la fine fleur des artistes noirs de France et de Navarre. Natif du 93, biberonné au rap West Coast et aux comédies ivoiriennes, « Puff Zadi » est revenu d’à peu près tout – le rap, le foot, la Normandie – et sort l’artillerie lourde : Tupac, Boris Vian et Louis de Funès. Carrément pas craignos.

© Renaud Bouchez

42. Marvel : Toxic Avengers
Enquête. C’est l’un des secrets les mieux gardés de l’industrie : comment sont fabriqués les films et les séries du Marvel Cinematic Universe, la poule aux œufs d’or de Disney ? Ces temps-ci, le studio a senti monter une première grogne du côté de ses prestataires dans le domaine des effets visuels, la faute à une gestion « discutable » de ses ressources. À moins qu’il ne s’agisse d’un symptôme d’une industrie en crise ? 

50. Michael Schur
Entretien. 
Après avoir fait ses armes au Saturday Night Live, il intègre la team d’auteurs de The Office US. Puis les succès s’enchaînent : Parks and Recreation, Brooklyn Nine-NineThe Good Place. Il prolonge aujourd’hui ses réflexions philosophiques dans Comment être parfait, sorte de faux manuel de développement personnel à l’humour imparable. L’occasion pour ce « Monsieur Parfait » de revenir sur ses vingt ans de carrière au cœur de la télé américaine. 

74. Thuy An Luu. 
Portrait. 
Actrice d’un seul rôle, Thuy An Luu avait 14 ans lorsqu’elle s’est fait connaître du grand public pour son rôle d’Alba dans le Diva de Beineix. La rumeur la disait morte ou businesswoman en Asie… La vérité est ailleurs, mais est-elle si importante ?  

88. Aloïse Sauvage
Entretien. 
On l’a aperçue suspendue à des filins dans son clip Focus, suspendue à l’espoir que la lutte marche dans 120 Battements par minute… Aloïse Sauvage se pose pour détailler une carrière hétéroclite et bien fournie : cirque, danse, cinéma, musique… Elle pratique l’art du grand écart avec une agilité confondante.

© Rodrigue Huart

92. Adam Driver
Portrait. 
Du haut de son mètre 90, Adam Driver pourrait toiser ses contemporains. L’arrogance ne sied pourtant pas à l’un des acteurs les plus intrigants de sa génération. De l’enfant de chœur consumé par une rage aveugle au sex-symbol de papier glacé, voici l’histoire incandescente d’un American sniper égaré entre New York et Los Angeles. 

100. NFT : quand le cinéma a les jetons
Enquête. 
Trois lettres devenues en quelques années synonymes d’eldorado pour certains producteurs, distributeurs, financiers… et aussi pour les margoulins et zozos en tout genre. Financer un film, faire des bénéfices avec des goodies numériques, rêver de diffusion d’œuvres hybrides dans le métavers ; voilà qui semble aujourd’hui possible. Jusqu’à ce que le marché, les possibilités technologiques et les autorités viennent rappeler au monde de la fiction la froideur du monde réel. 

© Zeugl

106. Vicky Krieps
Entretien. 
Depuis son rôle d’empoisonneuse dans Phantom Thread, Vicky Krieps a tracé sa route, un coup chez Mathieu Amalric, l’autre chez M. Night Shyamalan. Jamais là où on l’attend, elle s’est posée le temps d’une conversation par visio, en plein tournage d’un western de Viggo Mortensen où elle pourrait bien incarner la nouvelle Calimity Jane… 

110. Misery, par William Goldman
Légende. 
Scénariste doublement oscarisé, la plume de Goldman se retrouve derrière une palanquée de chefs-d’œuvre : Butch Cassidy et le Kid, Les Hommes du président, Marathon Man... Cet automne, sortent en librairie ses Aventures d’un scénariste à Hollywood, où il raconte en détail les coulisses de son travail, film par film. Voici la genèse édifiante de Misery, où il est question d’un pied qu’il faudrait – ou pas – couper.  

118. Paloma
Extra. 
Depuis qu’elle a remporté Drag Race France, tout le monde s’arrache Paloma. Derrière le maquillage, les grandes perruques et les costumes se cache Hugo Bardin, comédien, réalisateur et scénariste. Pas très étonnant donc que son personnage de drag soit pétri de références ciné, de La Reine Margot aux Sorcières d’Eastwick